Christine De Veyrac: « La colère extrême se manifestera , à nous de la déconstruire »

Christine de Veyrac: "Mon credo de campagne sera la démocratie citoyenne, où le citoyen pourra arbitrer les décisions finales."

Les socialistes viennent de croiser un fantôme à Villeneuve-sur-Lot: le revival du 21 avril 2001 avec le FN, alors Jean-Marie le Pen, au second tour. Avec cette poussée d’un FN qui s’est normalisé d’apparence dans le verbe, « La colère extrême se manifestera aux municipales, mais elle sera plus du Front de gauche. A nous de la déconstruire », avec un PS qui dégringole dans la cote de popularité, « Et pour cause, le maire actuel a fait perdre toute son identité à Toulouse », un UMP qui stagne entre ses querelles intestines, et pourtant « Jean-Luc Moudenc ne sera pas un adversaire… », Christine de Veyrac, candidate aux municipales 2014 dans la Ville rose, sous étiquette UDI, assume avoir changé sa doxa dans l’analyse politique de cette nouvelle géographie, avant de partir en campagne. « Pour les municipales, je ne suis pas de droite, mais à la tête d’une liste citoyenne avec des personnes aux contacts des réalités, qui défendront la démocratie citoyenne, où justement le citoyen sera arbitre des décisions finales. » Attention, le slogan « Le changement c’est maintenant » a pris du plomb dans l’aile…

Voir aussi: , , , , , , , , , ,